Monastères

SANT  PERE  DE  RODES

C’est un joyau roman de la région de Girona.

Ancien monastère bénédictin.

C’était un grand centre de pèlerinage.

L’église est unique dans l’architecture catalane médiévale grâce à sa double colonne.

Complexe monastique très complet:

  • bodega
  • galilée et avant-galilée
  • déambulatoire
  • crypte
  • deux cloîtres

 

RIPOLL

Berceau de la Catalogne.

Ici est enterré le célèbre comte Guifré el Pelós.

Grand centre de repeuplement après l’invasion des Arabes.

Possède une belle porte du XIIe siècle, toute sculptée, décrite par Verdaguer comme le triomphe des catalans sur les musulmans.

 

SANT  JOAN  DE  LES  ABADESSES

Premier monastère bénédictin féminin de Catalogne, documentée au IXe s.

Les religieuses en ont été expulsées, ce qui est lié à la légende du comte Arnau.

Le Saint Mystère est l’une des oeuvres les plus significatives de l’imagerie catalane du XIIIe siècle.

L’ensemble monastique se compose de l’église romane, du cloître gothique et du musée.

 

VILABERTRAN

Bien culturel d’intérêt national.

Monastère d’aspect sobre mais harmonieux.

Canonique très bien conservé au niveau architectural: autour du cloître, il conserve les différentes dépendances monastiques et l’église du XIIe siècle.

Il exhibe la magnifique croix en argent doré. C’est la plus grande croix de procession en argent de Catalogne.

 

SANT  QUIRZE  DE  COLERA

Monument Historique-Artistique.

Au coeur d’une vallée se trouve ce monastère, l’un des plus anciens de Catalogne, fondé au début du IXe siècle.

C’était un monastère royal – pas comtal – et dépendait de Charlemagne.

Selon l’historien Joan Badia, il possède le plus ancien cloître d’Europe.